Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2013

L'INVIOLABILITE DU ROI.

inviolabilité du roi,cdansl"air,martine dubuisson

 

« Le roi est inviolable, c’est un peu fort, non ? »

C’est la déclaration de la journaliste Martine Dubuisson dans l’émission de CDansL’air, de France5 consacrée aux monarchies.

Je rappelle que Martine Dubuisson est chroniqueuse royale au Mad.LeSoir. Elle s’est fait connaître en affirmant un an avant l’abdication du roi qu’elle aurait lieu le 21 juillet 2013. Cette déclaration a engendré des commentaires : démentis du gouvernement, réaffirmation de l’intéressée, sans citer ses sources mais mettant en avant ses contacts privilégiés avec le palais.

J’ai, dans un billet sur les médias (5 juillet 2013), dit que je considérais ces déclarations comme une trahison. Non seulement parce que le gouvernement, vu l’ampleur des rumeurs, a bien dû reconnaître qu’il en était question mais ne la souhaitait pas. Trahison du Souverain qui tenait à l’annoncer par un discours à la Nation. Le Palais, a-t-elle précisé dans une interview, n’avait pas apprécié. Je comprends.

On lui doit aussi la sortie du silence de la baronne de Selys dans une interview très commentée,  dont Martine Dubuisson était très fière ! Interview provoquée ? C’est ce qui paraît le plus logique. Mais, rien ne le prouve, donc passons.

Je reviens à la déclaration que j’ai citée en tête de ce billet. Le roi des Belges est inviolable comme les autres monarques, les présidents de république dans l’exercice de leur fonction, les parlementaires, le pape.

L’inviolabilité est d’ailleurs liée au principe fondamental de la monarchie belge qu’aucun acte du roi n’est suivi d’effet sans le contreseing d’un ministre, celui-ci étant responsable devant le parlement.

Je n’arrive pas à comprendre l’indignation de Martine Dubuisson. Imagine-t-on que n’importe quel citoyen puisse inventer n’importe quoi pour nuire à la monarchie donc au pays ? On se souvient de l’indignation provoquée par les propos d’un jeune qui prétendait avoir eu une relation sexuelle avec Elio Di Rupo. Celui-ci avait, à juste titre, été très affecté.

Tout est donc possible et les constituants qui ont défini la fonction royale dans la constitution ont fait preuve de sagesse.

Je ne connais pas Martine Dubuisson. Ses propos sont parfois bien proches de ceux des républicains. Je pense par exemple à tout ce qu’a déclaré Josy Dubié pour tenter d’expliquer qu’une république était préférable à une royauté. Je me demande comment elle peut être chroniqueuse royale si elle n’apprécie pas la monarchie et surtout si elle n'admet pas le principe de discrétion comme étant indispensable. Elio Di Rupo l’a bien compris qui a cadenassé les déclarations de ses ministres pour protéger le travail du gouvernement. Frustrant pour nous, mais efficace, il suffit de regarder ce qui se passe en France.

Le dictionnaire m’a appris que le synonyme d’inviolabilité était « l’impunité ».Et, ce que je trouve amusant, c’est qu’un journaliste jouisse justement de cette impunité au nom de la liberté d’expression. Certes il peut être sanctionné par le Conseil de déontologie journalistique mais c’est, je crois, rare et il peut se défendre, à l’inverse du roi qui ne peut s’exprimer sans l’aval d’un ministre.

J’accorde sans doute trop d’importance à la déclaration faite sur une chaîne française de Martine Dubuisson. L’émission est très suivie et est toujours d’excellente qualité. Alors pourquoi cette petite phrase lourde de sous-entendus ? Pourquoi ?  

Commentaires

N'y a-t-il pas une certaine Anne Morelli, professeur d'histoire des religions qui ne semble guère porter celles-ci dans son coeur.
Pas plus que la monarchie d'ailleurs

Écrit par : hs4020 | 08/08/2013

Merci pour votre commentaire. Anne Morelli s'affiche résolument laÏque, elle n'ose pas dire "républicaine" car elle enseigne à l'ULB d'où une certaine prudence.
Ce que je reproche à Martine Dubuisson c'est son incompétence. Elle représentait la Belgique dans une émission française et s'indigner de l'inviolabilité du roi est grave. L'animateur, très professionnel, n'a pas relevé mais les autres invités étaient sidérés. Elle n'a d'ailleurs plus eu la parole, heureusement !
Elle peut ne pas aimer la monarchie mais ce n'est pas ce qu'on lui demandait.

Écrit par : mado | 09/08/2013

Les commentaires sont fermés.