Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/05/2013

ALBERT II : VINGT ANS DE REGNE.

 

albert II vingt ans de règne, émission rtbf du 27/05

La RTBF avait annoncé un reportage sur les vingt ans de règne d’Albert II. Logiquement, je pouvais m’attendre à un parcours des événements de ces deux décennies et, en parallèle, une présentation du « travail » du souverain. Hélas ! j’avais oublié que c’était une émission de la RTBF ! François De Brigode, qui la présentait, quelques jours avant la diffusion, a expliqué que vu les rumeurs sur l’éventuelle abdication du roi, le titre et, bien entendu, le contenu avait été changé. D’où le titre réel de l’émission : « Albert II : vingt ans de règne !... et après ? »

Remarquez le point d’exclamation qui prend un tout autre sens par les points de suspension qui suivent.

Effectivement, après un très court reportage sur les vingt années de règne, a lieu « une confrontation ». Un émiment historien Francis Ballace et en face, un autre historien ? Cela aurait été comme cela dans n’importe quel pays du monde, mais, à la RTBF, ils ont fait appel à un constitutionnaliste. Première anomalie. La seconde pas n’importe lequel, Marc Uyttendaele, époux de Laurette Onkelinx, bien connu pour sa détestation de la monarchie. J’ai donc assisté à un discours haineux, injurieux, ponctué de rires sarcastiques et puisqu’il l’a utilisé le terme pour un autre roi,  je m’autorise à le reprendre pour lui « nauséabond ».

J’admire le calme de Francis Ballace qui a essayé de ramener le débat à ce qu’il aurait dû être. Mission impossible en face de quelqu’un qui est là pour cracher sa haine. Aucune réaction de François de Brigode. Pas un essai pour, comme c’était son rôle, calmer cet exalté. Rien.

« Question que j’ai décidé de poser à tout le monde, annonce François de Brigode, Philippe est-il prêt ? » Il tiendra parole et toutes les autres « confrontations » (je ne vois pas d’autre terme) seront centrées sur cette question.

Habileté pour permettre à d’autres d’exalter la République, avec des propositions comme celles de José Dubier (écolo ou ancien écolo ) deux présidents, un wallon et un flamand, tour à tour ou en même temps. Cela me ferait rire si ce n’était pas tragique de constater ce qui a été fait d’une émission qui aurait dû être consacrée à ce qu’avait apporté la Monarchie à la Belgique.

Je dois quand même à la vérité de dire que tous ceux qui se sont succédé ont rendu hommage à Albert II. Pas de fausse note même dans la finale consacrée aux présidents de parti. Même pas de la part de la NVA qui n’a pas caché son désir de république en reconnaissant que ce n’était pas le régime qui convenait à la Belgique.

Mais, je dois aussi dire combien il était déplaisant qu’après chaque « confrontation » Francis Ballace et Marc Uyttendaele soient appelés à « chroniquer » (c’est le mot utilisé) le débat. Inutile de préciser que la parole a été chaque fois monopolisée par Marc Uyttendaele !

Je suis trop en colère pour en dire davantage. Je dirai seulement que cet acharnement contre le Prince Philippe commence à m’agacer sérieusement.

Quand je pense, que nous sommes dans un pays où il a fallu des mois pour constituer un gouvernement dont on ne sait toujours pas ce qu’il fait. Ah ! oui ! la loi de financement !

Dans un pays où les hommes politiques se disputent à longueur de journée comme au gouvernement wallon.

Dans un pays où les politiques pensent plus à eux, leur image ! très important, leur com ! très important qu’au bien de tous.

Dans un pays où la démocrate que je suis en arrive à regretter qu’il soit ou est censé être une démocratie.

Dans un pays connu à l’étranger pour être celui du bon sens !

C’est vrai, mais pas à la RTBF.

Les commentaires sont fermés.