Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

05/09/2011

ZOË BARNES.

 

zoë barnes, coup de foudre au zoo, changement de vie, recherche d'authenticité

 

Zoë Barnes est née à Liverpool. Après avoir exercé différents métiers, elle publie son premier roman "Jusqu'aux yeux..."  en 2002. Suivront "Mariée à tout prix" "Peinture fraîche" "Ex-appeal". Son dernier roman "Coup de foudre au zoo" a été publié en janvier 2009. Elle est traduite dans plus de dix pays.

 

COUP DE FOUDRE AU ZOO.

 

L'héroïne, Cally Storm, est cadre dans une entreprise qui vient d'être reprise par une firme italienne. Un jour de mars, elle est brutalement licenciée par le nouveau directeur des ressources humaines, un Italien, au costume chic et aux yeux marron clair, qui s'exprime très mal en anglais. Le choc est brutal. Elle ne s'y attendait pas du tout.

 

Rentrée chez elle, elle surprend son mari Rob, tranquillement adossé contre le manteau de la cheminée, en train de téléphoner à sa maîtresse. Malgré ses supplications, ses excuses "C'était juste pour m'amuser un peu" elle le met dehors.

 

Elle va s'installer chez ses parents qui ne comprennent pas qu'elle ait pu quitter Rob. Elle y restera quelques semaines, profondément déprimée. Sa mère Evie essaie de l'aider mais sans succès. Cally refuse obstinément de quitter sa chambre. Même insuccès de la part de son frère Apollon.

 

Son ami Eddie aura plus de chance usant d'un stratagème, retrouver sa "princesse Leïa". Il l'emmène dans un magasin : "Un trésor dans le grenier : livres et curiosités". Elle y retrouve une amie d'enfance, Liddy, propriétaire du magasin, qui, peu à peu, va la sortir de sa déprime.

 

Elle propose à Eddie de partager son appartement, s'installe chez lui et décide qu'il est temps de chercher du travail. Son frère l'aide à rédiger un CV un peu truqué ! Comme elle a reçu des bons de formation lors de son licenciement, son frère l'emmène dans une agence de recrutement qui organise des stages. Après un passage dans une entreprise qui livre des glaces, la responsable Christina Shaw l'envoie dans un zoo pour parfaire ce qu'elle est censée apprendre : la gestion d'entreprise.

 

Ce n'est pas vraiment dans un zoo qu'elle commence son stage. Il y a bien des animaux mais le propriétaire lui apprend que c'est "une expérience, un centre éducatif". Elle est là pour devenir "éducateur-soigneur" appellation des gardiens. Son travail va consister à s'occuper des animaux, les soigner, les éduquer, les nourrir et... nettoyer.

 

Un travail ingrat mais, à sa grande surprise, Cally va s'attacher aux animaux, au point de refuser un autre stage proposé par Christina.

 

 Plus tard, elle va même refuser un emploi proposé par son ancienne entreprise. Elle accepte l'entretien d'embauche. Son bureau est au troisième étage, son rêve antérieur synonyme de promotion, sa voiture de fonction est splendide et pourtant elle sent comme un malaise. "Vers le milieu de l'après-midi, elle en avait par-dessus la tête de ces gens dont il fallait déchiffrer les propos car ils ne disaient jamais ce qu'ils pensaient réellement. (...) Donna, Vernon, même Bob le Feignant : eux ils étaient authentiques. (...) Elle repense à Colin (un putois dont elle s'occupait) et se pose la question : "Allait-elle vraiment abandonner Colin pour ça ? Un bureau, une voiture, et une chance d'attraper un ulcère gastrique perforé avant ses trente-cinq ans ?" Elle refuse le poste et retourne au zoo.

 

Comme le suggère le titre du livre, elle y rencontrera l'amour et mettra définitivement fin à sa relation avec son mari. Celui-ci n'a jamais abandonné l'espoir qu'elle lui revienne, inventant des stratagèmes les plus farfelus : lui faire croire qu'il a une colocataire, (en réalité un cactus), la menacer de vendre la maison etc.

 

C'est donc une histoire toute simple que raconte Zoë Barnes mais elle la ponctue d'anecdotes cocasses ce qui provoque un rire permanent chez le lecteur.

 

Ce n'est certainement pas de la grande littérature mais un livre à conseiller contre la déprime... Et tout de même un message : qu'est-ce qui est important dans la vie ? L'argent, le pouvoir ou l'authenticité, l'affection, les relations vraies ?

 

J'ai beaucoup aimé le livre, je ne me suis jamais ennuyée et, je l'avoue, je l'ai lu d'une traite ne parvenant pas à le refermer même pendant quelques heures !   

 

Les commentaires sont fermés.