Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/04/2010

ALEXANDER DE CROO.

art_105676.jpg

 

Nous sommes sans doute très nombreux à avoir suivi les émissions spéciales de la télévision. Nous avons entendu les hommes politiques, les politologues, les journalistes commenter l'incroyable, la Belgique plongée dans une crise politique grave.

 

Je n'ai pas l'intention de revenir sur cette journée mais seulement exprimer mon indignation sur le geste posé par Alexander De Croo qui a décidé de quitter les négociations parce que la scission de BHV n'était pas votée jeudi comme il le souhaitait.

 

Cela s'appelle du chantage. Il savait très bien que ce n'était pas possible d'arriver à un accord en quelques jours. Je qualifie son communiqué par lequel il annonce quitter les négociations parce que son ultimatum n'a pas été respecté et qu'il n'a plus confiance  d'une hypocrisie incroyable. Non seulement, il n'a pas dit clairement que son parti quittait le gouvernement, a quitté la conférence de presse sans vouloir s'expliquer devant les journalistes ce qui était, à mon sens, la moindre des corrections, il s'est enfui, comme un lâche. 

 

L'entretien accordé par son père, qui justifie son attitude en nous faisant croire que c'est en homme de parole qu'il a agi ainsi "j'ai dit que cela devait être, donc cela doit être"  est pathétique. Et de nous refaire le couplet sur les préoccupations de son fils qui veut pouvoir traiter les vrais problèmes donc être débarrassé de BHV.

 

Tout le monde souhaite être débarrassé de ce dossier qui nous empoisonne depuis plus de vingt ans. Tout le monde voudrait pouvoir se pencher sur les vrais problèmes de la Belgique. Alors faire croire que faire tomber le gouvernement est la meilleure manière d'y parvenir, c'est vraiment scandaleux. Les partis nationalistes flamands ont dû sabrer le champagne d'avoir un allié aussi inespéré dont ils ne feront qu'une bouchée.

 

Les journalistes n'ont pas été dupes. La presse souligne bien le calcul électoral fait par Alexander De Croo. Même s'il y avait des élections, son parti est au plus bas, il ne risque donc rien ou sans doute le pense-t-il, a tout à gagner.

 

Ajoutons qu'il ne supporte pas l'idée que la réussite par la Belgique de la présidence de l'Union européenne pourrait profiter au CD&V. Alors, pour lui, tous les coups sont permis. Prendre le pays en otage, donner de la Belgique une image détestable, qu'importe ! Ce qui compte, c'est,  je ne dirais même pas son parti, mais son égo. Entré depuis peu en politique, il agit comme un jeune loup, ambitieux, irresponsable, sans scrupule. 

 

Ce matin, il fait "une ouverture". En réalité, il maintient son ultimatum, donc son chantage.

 

Certains parents croient que le prénom qu'il donne à leurs enfants influencera leur destin. Je ne peux pas m'empêcher de penser à Alexandre Le Grand. Elève d'Aristote, il a renié tous ses principes pour son ambition, être un grand conquérant. En Inde, après huit ans de guerre, son armée est épuisée et veut rentrer chez elle. Pour la première fois de sa vie, Alexandre doit céder. Il érige une colonne sur laquelle il fait graver : "Ici s'est arrêté Alexandre." Il mourra à trente-trois ans, emporté par la malaria..

 

Un petit mot pour rendre hommage à AlbertII, confronté une fois de plus, aux difficultés du pays. Que ceux qui voulaient faire de la fonction royale, une fonction protocolaire, réfléchissent. Pour moi, je dis simplement : "Merci Sire".

 

Commentaires

Herman De Croo, ce dimanche, à la RTBF persiste. C'est parce que son fils est un homme de parole qu'il a fait chuter le gouvernement et maintient son ultimatum. (sic) C'est tout à son honneur, peu d'hommes politiques tiennent parole (re-sic) Et ce qui est très inhabituel chez lui, Herman De Croo s'est lancé dans une critique violente d'Yves Leterme et du CD&V.
Au moins, c'est clair.

Écrit par : mado | 25/04/2010

Merci Mr De Croo, ne croyer vous pas qu'il y a des choses bien plus importantes que BHV?
Cela fait 65 ans que la dispute règne pour ces TROIS lettres et ce n'est pas le peuple belge qui se dispute mais VOUS LES POLITICIENS, j'ai honte de toutes ces machinations.
Merci de réfléchir.
Bien à vous.

Écrit par : Matagne | 26/04/2010

Je viens de participer au "chat" avec Herman De Croo. Je ne devrais pas dire "participer" car aucune de mes questions n'est passée ! Pour le reste, je l'ai trouvé pathétique et bien jésuite, il n'a répondu à aucune question sinon à côté et tout à fait en moralisateur. Que diriez-vous si ......
Seule chose à retenir de ce chat, les gens sont excédés par cette crise politique qu'ils ne voulaient pas.

Écrit par : mado | 04/05/2010

Les commentaires sont fermés.