Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/01/2010

IL ESSAYAIT AVEC FORCE D'ENFONCER LA PORTE...

 

kurt westergaard,danemark,caricatures,liberté d'expression,shebad,islam



KURT WESTERGAARD qui avait publié en 2005, une caricature représentant le prophète Mahomet coiffé d''une bombe, a été agressé le vendredi 1er janvier par un homme armé d'une hache et d'un couteau, criant "vengeance" et "sang" dans un danois approximatif. Il était entré dans la maison en brisant une vitre de la porte d'entrée. Le dessinateur a pu, avec sa petite fille, se réfugier dans une pièce sécurisée pour appeler la police. L'agresseur, un Somalien de 28 ans, qui se revendique d'Al Quaïda, s'en est pris à la police et a été blessé de deux balles. Il est inculpé de tentative d'acte terroriste et de tentative de meurtre.

 

Il faut rappeler qu'en 2005, les réactions dans les pays musulmans avaient été très violentes :manifestations haineuses, drapeaux brûlés, appels au boycott des produits danois, appels à mort et de nombreuses déclarations de dignitaires islamistes : "Le blasphème de l'Islam est puni de mort."

 

Deux hommes avaient déjà été arrêtés en 2006, pour avoir planifié le meurtre de Kurt Westergaard, qui est l'objet de très fréquentes menaces et a été placé sous protection policière rapprochée. Il a été contraint en trois ans de changer plusieurs fois de domicile. Il a reçu le Prix Sappho 2008 pour son courage et pour "sa défense intraitable de la liberté d'expression, du droit à la critique des religions et des libertés fondamentales danoises."

 

La tentative d'assassinat a, bien entendu, suscité l'indignation en occident notamment de la part de "Médecins sans frontière". Le gouvernement danois a multiplié les appels au calme. Cela n'a pas empêché le porte-parole des shebads (groupe islamiste somalien) de déclarer : "Nous saluons l'incident dans lequel un garçon musulman somalien a attaqué le diable qui a injurié le prophète Mahomet ... Il est du devoir de tous les musulmans de défendre leur religion et le prophète ... Nous appelons tous les musulmans, de part le monde, à cibler des gens comme ce Danois diabolique ou d'autres comme Salman Rushdie qui ont injurié notre religion et notre prophète Mahomet." Un appel au meurtre, on ne peut plus clair.

 

J'ai voulu savoir qui était Kurt Westergaard. Ancien professeur d'allemand, âgé de 74 ans, il a depuis 1983, entamé une carrière d'aquarelliste et de dessinateur. Les caricatures de Mohamet, dont il était loin d'imaginer les conséquences, ont bouleversé sa vie et celle de sa famille. "Jamais je n'aurais imaginé que ces caricatures allaient déclencher une telle tempête" déclarait-il en septembre 2006, lors d'un débat sur une chaîne de télévision danoise, soulignant que son dessin "n'était pas dirigé contre l'islam en tant que tel." Il avait d'ailleurs déjà dessiné un Mahomet avec une bombe dans son turban en 1994, pour dénoncer les attentats commis par les islamistes contre les Algériens sans provoquer de scandale.

 

Social-démocrate, plutôt de gauche, ayant été correspondant à Moscou, pendant des années, il était revenu viscéralement attaché à la défense des libertés et ne supportant plus la censure. Il avait d'ailleurs dénoncé le business chrétien au nom de Jésus et les créationnistes de la droite américaine comme d'ailleurs la politique israélienne. Ses dessins publiés dans le Jullands-Poste, un journal plutôt de droite mais ouvert, ont parfois choqué mais sans provoquer le tsunami des caricatures de Mohamet.

 

Que penser de tout cela ? Une fois de plus, toucher à l'Islam, c'est risquer la mort. Les intégristes sont très clairs. "Prochoix", (www.prochoix.org) dans son soutien à Kurt Westergaard, rappelle les menaces que continuent à subir des femmes comme Ayann Hirsi ou Tasima Nasreen.

 

Comment ne pas regretter qu'une fois de plus, les intellectuels musulmans se taisent dans toutes les langues ? En Belgique, les journalistes ne se privent pas de rapporter les propos du pape parfois de manière bien critique. Rappelons par exemple la récente polémique sur la béatification de Pie XII. Mais, que je sache, personne n'est excommunié. Dans les forums, les internautes s'expriment librement, (dans le respect de la charte du journal) sur tous les sujets, mais dès qu'il s'agit de l'islam, même dans un sujet qui nous concerne tous comme par exemple le port du voile dans la fonction publique, les messages sont censurés, le forum rapidement fermé. Et que dire des accusations de "raciste""  lancées constamment à la tête des interlocuteurs qui défendent un autre point de vue que ceux qui se présentent comme légitimes pour parler de l'islam ?

 

Chez nous aussi, les journalistes, les caricaturistes, les humoristes ne sont pas tendres avec les politiques. La liberté d'expression est respectée. Hélas ! dans d'autres pays, les journalistes sont emprisonnés. Même sans caricature...

 

Député et représentant de la communauté musulmane au Danemark, Naser Khader, a déclaré : "Il est très important que le monde musulman accepte les critiques faites à sa religion. Vous savez une religion qui accepte les critiques est une religion très puissante."

 

Dimanche dernier, l'émission "Islam" sur France2 avait comme thème : le pardon et la miséricorde...

Les commentaires sont fermés.