Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/06/2009

JOUR DE DEUIL.

Prestation de serment, de la première femme voilée, dans le parlement bruxellois, sous les regards des télévisions mondiales. Quelle image donne une fois de plus la Belgique ! Même en Turquie, chère, je suppose, à la députée, ce ne serait pas possible.

- pour toutes celles qui se sont battues pour la dignité de la femme;
- pour les associations comme "Ni putes, ni soumises";
- pour ceux et celles, qui comme moi, ont vécu la difficulté de séparer religion et état;
- pour ceux et celles, qui ont cru, que les députés n'accepteraient pas : ils ont applaudi, honte à eux !;
-pour ceux et celles qui, comme moi, ont soutenu les musulmanes dans leur désir de ne plus accepter la tutelle "du grand frère";
-pour les profs qui n'avaient vraiment pas besoin d'autres difficultés.

En Iran, des femmes, non voilées, se font assassiner, pour défendre leur idéal.

Les hommes, né pour vivre ensemble, sont nés aussi pour se plaire; et celui qui n'observerait pas les règles de la bienséance, choquant tous ceux avec qui il vivrait, se décrétiserait au point qu'il deviendrait incapable de faire aucun bien.

La vertu politique est un renoncement à soi-même, qui est toujours une chose très pénible. On peut définir cette vertu, l'amour des lois et de la patrie. Cet amour, demandant une préférence continuelle de l'intérêt public au sien propre, donne toutes les vertus particulières; elles ne sont que cette préférence.

Montesquieu, 18ième siècle.

 

20:07 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Très beau billet sur le voile Mado mais la députée portait un foulard coloré et elle avait les yeux et la bouche maquillés !!
Au fond, le bon côté de l'histoire c'est que cette prestation relance le débat.

Écrit par : martine | 16/07/2009

Merci pour votre commentaire.
Je trouve justement que le maquillage, très prononcé, était en contradiction avec ce qu'elle disait "porter le foulard par pudeur". Coloré ou pas, l'objectif etait de cacher ses cheveux. Je me rappelle le temps où une fille "bien" de sortait pas "en cheveux", chapeau pour les bourgeoises, foulard pour les autres.

Écrit par : mado | 16/07/2009

Les commentaires sont fermés.