Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/06/2009

ANALYSE TRES SUBJECTIVE DES ELECTIONS.

Philosophes, sociologues, psychologues nous entretiennent abondamment de la crise des valeurs. Notre société, disent-ils, est devenue de plus en plus égoïste et individualiste. Fini le respect inconditionnel des parents, des grands-parents, l'altruisme n'est plus de mise. La première valeur est devenue le droit au bonheur, le mien, celui de ma famille. Les gourous du bien-être font recette. Sans doute cela est-il légitime mais pathétique dans un monde de plus en plus dur.

Qu'est-ce cela peut avoir avec les résultats des élections ? Beaucoup, je pense. Le PS devait, confronté aux affaires, être laminé. Il reste le premier parti en Wallonie. Cela ne m'étonne pas. Le socialisme apparaît comme la valeur sûre de la défense des intérêts personnels. Le clientélisme est gravé dans le subconscient. Seuls les vertueux s'indigneront que Didier Donfut soit réélu. Qu'être vedette sur internet appelle les électeurs à voter pour vous peut paraître étrange mais s'explique : il me fait rire, je l'aime bien.

Il faut dire qu'Elio Di Rupo a bien exploité sa haine envers Didier Reynders. Son affirmation surprise qu'il ne participerait pas à une coalition avec le MR, alors qu'il a tout fait pour être au Fédéral, était dangereuse mais s'est révélée payante. Tant pis pour les conséquences. Il suffit d'affirmer que les socialistes sont les seuls à se préoccuper des "gens" pour que cela marche. Pas besoin de preuves, les paroles suffisent. Arriver à faire croire que la haine que vous éprouvez fait de vous une victime, c'est du grand art !

Le CDH a eu l'intelligence de rester en dehors de la guerre Reynders/Di Rupo. Il a très habilement récupéré les catholiques ralliés autour de madame Nyssen. Un passage dans un home, une bonne com. Et puis quel autre vote ? Ecolo, possible, MR, pour beaucoup c'est voter franc-maçon... Les clichés ont la vie dure.

Les Ecolos sont les gagnants des élections. Ils étaient dans l'opposition et un vote sanction qui est en même temps un vote moral, voter pour la planète, quoi de mieux. La diffusion du film "Home" tombait à pic. Les craintes diffusées depuis des mois sur les catastrophes climatiques ont marqué les esprits. Ils ont très habilement persuadé les électeurs que les taxes qu'ils envisageaient ne les toucheraient pas. Oubliées les déclarations sur le voile. Leur position dans l'affaire Fortis leur a certainement amené des électeurs.

Le MR a fait une très mauvaise campagne. Répéter pendant des mois, qu'il était le premier partie en Wallonie et à Bruxelles a fini par agacer. S'attaquer au PS, c'est péché mortel ! L'amalgame fait entre fédéral et régions, ne pouvait que lui nuire. Le sauvetage des banques est devenu : "Je dois payer pour des escrocs" et Didier Reynders n'est pas parvenu à convaincre que sauver les banques, c'était sauver le pays. D'où les attaques sur le ministre des Finances, pourtant fédéral. Ce qui m'étonne toujours, c'est le discours socialiste et CDH, qu'il faut plus de sévérité envers la fraude fiscale et sociale. Laquelle ? Les "grands" sont à l'abri, leurs sous sont ailleurs. Lutter contre la fraude sociale peut devenir une lutte contre les sans-papiers et les chômeurs...

Et maintenant ? Tout le monde est bien persuadé que le résultat des élections ne va pas rendre facile la formation des parlements, que ce soit en Wallonie, à Bruxelles ou en Flandre. La menace sur le Fédéral est renforcée. Et l'éthique ? Seulement une promesse électorale ? On verra. L'enseignement était annoncé comme une priorité des électeurs. Comment sera-t-il géré ? Comme avant ?

Je pourrais paraphraser le Journal du Pire de FOG :"Cette semaine, c'était dur, la semaine prochaine ce sera pire."

 

10:22 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

pffffff; Encore un anti-socialiste primaire! Vous prétendez que Di Rupo "hait" Reynders et le MR. pourtant, moi il me semble que durant cette campagne, on beaucoup plus entendu Reynders essayer de descendre le PS à la moindre occasion qu'autre chose... Il ne suffit pas d'affirmer vos lubies pour qu'elles soient vraies. Di Rupo a décrété le MR persona non grata, c'est vrai, mais je vois difficilement comment ne pas le comprendre après des mois et des mois de campagne anti-ps avec didjé plus remonté qu'aucun autre. Cerise sur un gâteau bien peu appétissant, vous nous annoncez tout de go que la lutte contre les fraudeurs à l'impôt pourrait se retourner contre les sans papiers et les chômeurs.... Heu bon, admettons, mais pourquoi et comment et par qui cela pourrait-il arriver? Beaucoup d'assertions, peu de dévellopement et d'argumentation. Vous aimez un peu trop les raccourcis à mon goût.

Écrit par : Prospero | 11/06/2009

Je précise, la lutte contre le travail au noir pourrait se retourner contre les sans-papiers et les chômeurs pour qui cette activité est vitale.

Écrit par : mado | 12/06/2009

Les commentaires sont fermés.