Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

31/05/2009

ELECTIONS EUROPEENNES.

Enfin un débat sur les élections européennes sur RTL. Têtes de liste et seconds de tous les partis sur le plateau. Au début, ils donnent l'impression qu'il n'y a pas de différences entre eux. Ce que remarquent immédiatement les téléspectateurs dont les mails défilent à l'écran. Est-ce à cause de cela ou parce que Pascal Vrebos insiste pour qu'ils parlent de leurs programmes que le ton change ? Et on revient à ce qui se passe d'habitude, un peu de cacophonie, les habituels "c'est pas vrai" (dit plus poliment) mais rien de concret. Voyons cela parti par parti.

LES SOCIALISTES.

Tête de liste : Jean-Claude Marcourt – Seconde : Véronique De Keyser.

Comme on le sait Jean-Claude Marcourt est sur une liste européenne à défaut d'avoir eu la première place sur une liste régionale. Il a d'ailleurs souvent répété que s'il pouvait revenir à la Région après les élections, il n'hésiterait pas. C'est donc sans surprise, qu'interrogé sur le programme, il égrène ce qu'IL a fait en Wallonie !

Véronique De Keyser, députée sortante, connaît bien l'Europe et sa première intervention est intéressante. Hélas, appelée à réagir sur les propos des autres, elle refuse disant qu'elle veut parler d'autre chose.... les Palestiniens ! C'est du ressort de l'Europe mais ce refus sonne mal. Regrettable, elle aurait pu corriger les propos de sa tête de liste.

LE CDH.

Tête de liste : Anne Delvaux – Second : Carlo Di Antonio.

Anne Delvaux n'arrive pas bien à expliquer le programme de son parti, elle reprend les discours connus des humanistes pour la Région. Dommage, car elle connaît l'Europe. Elle en explique très bien le fonctionnement quand on lui reproche d'être dans le même groupe que Berlusconi. C'est une européenne convaincue qui, au moins, ne rêve pas d'être ailleurs !

Carlo Di Antonio ? Franchement, je n'ai rien retenu, son discours m'est apparu comme une litanie insipide.

LES ECOLOS

Tête de liste : Isabelle Durant – Second : Philippe Lambert.

Isabelle Durant s'efforce de convaincre mais je connais trop le discours écologique pour m'y intéresser. Couplet habituel contre les OGM et..... je ne sais plus. Le disque est rayé.

Philippe Lambert : je n'ai rien retenu sauf qu'il est informaticien. (je n'ai pas compris quelle importance cela avait).

LES LIBERAUX.

Tête de liste : Louis Michel – Seconde – Frédérique Ries.

Louis Michel est commissaire en "vacance", il a fait du bon travail en Europe et donne des précisions intéressantes. Une sortie courageuse sur les OGM, qui pourraient nourrir les populations d'Afrique par exemple. Malheureusement, lui aussi, insiste sur l'importance des Régionales, il n'a pas caché qu'il abandonnerait bien l'Europe pour la Wallonie. Soit, c'est son droit.

Frédérique Ries est une députée sortante, à mon avis, celle qui connaît le mieux l'Europe mais chaque fois qu'elle parle, elle se fait massacrer par les autres. La compétence, cela ne convient pas à un polique, qu'elle se taise ! Même Jean-Claude Marcourt l'attaque sur un sujet débattu en commission et dont elle était le rapporteur. Lui qui n'y connaît rien. Quelle arrogance !

Bien difficile, la politique. Alors qu'ils accusaient les médias de ne pas parler assez de l'Europe, ils ont réussi à ce que je me dise que ce débat était tout... sauf utile. Non, je corrige, j'en sais plus sur les candidats. C'est déjà cela.

 

21:47 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

J'adore votre mauvaise foi et votre méconnaissance totale du sujet, vous basez votre jugement sur une émission de télévision. Sachez que Frédéric Ries est d'une nullité affligeante et cela est communément admis par tout ceux qui voient qui elle est au PE. Véronique De Keyser fait un travail remarquable au PE, pour les autres, je ne sais pas, je n'ai pas eu d'échos sur leur travail.

Écrit par : NJ | 01/06/2009

Effectivement, je ne suis pas au parlement européen. J'ai seulement rendu compte de l'émission.
Frédéric Ries a, dans une autre émission, parlé longuement de ce qu'elle faisait à l'Europe. Libre à vous de trouver que c'est nul.
Quant à Véronique De Keyser, j'ai regretté qu'elle ne dise pas plus ce qu'elle faisait comme Pascal Vrebos le lui demandait. Si on participe à un débat, par politesse pour le téléspectateur, on répond aux questions posées. Mon regret portait justement sur le fait que je savais qu'elle était compétente.

Écrit par : mado | 01/06/2009

Quelle démocratie! N'ya-t-il vraiment que 4 partis qui revendiquent les suffrages des électeurs?

Écrit par : anneet | 01/06/2009

Les commentaires sont fermés.